Cannabis et cannabidiol (CBD)

LE CANNABIS

Le cannabis est une plante. Il est utilisé comme produit psychoactif sous forme de fleurs séchées (« l’herbe »), de résine, ou plus rarement d’huile. Le principe actif responsable des effets du cannabis est le THC (Tétrahydrocannabinol).

Le cannabis est classé parmi les produits dopants interdits aux sportifs. Il est interdit en compétition. Sous réserve de la définition qu’en donne chaque fédération mentionnée au 3° de l’article L. 230-2, la période de compétition commence à 23 h 59 la veille d’une compétition à laquelle le sportif doit participer et se termine à la fin de cette compétition ou, s’il y a lieu, à l’issue du processus de prélèvement le cas échéant lié à cette compétition.

Attention, lors d’un contrôle du dopage, c’est la présence de substance dans l’organisme qui prime et non le moment de la prise de la substance. 

Par exemple, si un sportif a pris du cannabis la veille de la compétition, il y a un risque de violation des règles antidopage et donc de sanction. En effet, l’élimination dans l’urine se poursuit après l’arrêt de la prise pendant plusieurs semaines.

Les sanctions disciplinaires en cas de contrôle antidopage positif au cannabis lors d’une compétition: 

  • une suspension pouvant aller jusqu’à 2 ans : interdiction de participer à des compétitions ou manifestations sportives,
  • une sanction financière,
  • une publication du résumé de la procédure antidopage, avec le nom du sportif, le nom des produits dopants consommés, et les sanctions prises,
  • une annulation automatique des résultats individuels,
  • une sanction pour l’équipe si plus de 2 membres de l’équipe sont contrôlés positifs pendant un match : perte de points, disqualification, etc. si applicable.

Voici deux visuels issus du site de la MILDECA (mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives) sur certains effets du cannabis.

LE CANNABIDIOL

Recommandations à destination des sportifs

Le cannabidiol (CBD) n’est pas interdit aux sportifs en compétition, comme l’indique la liste des substances et méthodes interdites 2020.

En revanche, certaines huiles, extraits ou autres produits à base de CBD pourraient contenir d’autres cannabinoïdes (naturels et synthétiques) qui, eux, sont interdits aux sportifs en compétition.

L’AFLD met à disposition de la communauté sportive française un moteur de recherche qui permet de déterminer le caractère interdit ou non d’un médicament.

Toutefois, l’Agence ne peut donner aucune certitude ni garantie en matière de fabrication de produits cosmétiques ou de compléments alimentaires.

Il existe une norme AFNOR NF V 94-001 d’application volontaire pour les compléments alimentaires. Nous vous invitons à vous rapprocher de la normalisation AFNOR pour en savoir plus sur le sujet.

Pour en savoir plus sur le CBD, vous pouvez consulter le site de la MILDECA.