Paris 2024

Cette page est destinée à accompagner les sportifs et le personnel d’encadrement pendant leur préparation olympique ou paralympique.

Vous y trouverez toutes les informations relatives aux règles antidopage en complément du module ADEL de l’Agence mondiale antidopage pour les JOP 2024 que vous trouverez en lien ci-dessous :

LE PRINCIPE DE RESPONSABILITE OBJECTIVE

Un sportif est responsable des substances décelées dans ses échantillons, et une violation des règles antidopage survient quand une substance interdite (ou ses métabolites ou marqueurs) est retrouvée dans son prélèvement, indépendamment de la manière dont la substance s’y est retrouvée (intentionnelle ou non).

LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

  • L’industrie des compléments alimentaires n’est pas réglementée comme celle des médicaments
  • Les compléments alimentaires pourraient contenir des substances interdites qui ne sont pas indiquées sur l’étiquette ou l’emballage
  • La contamination peut être volontaire ou accidentelle
  • Le CBD (cannabidiol) n’est pas interdit aux sportifs en compétition contrairement au THC (cannabis)
  • En revanche, certaines huiles, extraits ou autres produits à base de CBD pourraient contenir d’autres cannabinoïdes (naturels et synthétiques), qui eux sont interdits aux sportifs en compétition.
  • Une huile à base de CBD pourrait contenir du THC (même si l’étiquette ou le fabricant affirme le contraire) et donc conduire à un résultat positif à la suite d’un contrôle en compétition, entraînant ainsi une violation des règles antidopage.

L’utilisation de produits contenant du CBD peut comporter des risques.

N.B. : Le THC est un cannabinoïde interdit en compétition. De manière générale, tous les cannabinoïdes, qu’ils soient d’origine naturelle ou synthétique, sont interdits en compétition.

  1. Consulter un professionnel de santé pour faire un bilan nutritionnel (besoins en supplémentation)
  2. Faire preuve de vigilance vis-à-vis des achats sur Internet (source du produit)
  3. Privilégier les produits affichant la norme AFNOR NF EN 17444 si achat de compléments alimentaires (Attention, elle ne certifie pas les produits !)

Compléments alimentaires = Le risque zéro n’existe pas !

LA LISTE DES INTERDICTIONS

Niveaux d’interdiction :

  • En permanence
  • En compétition

C’est la présence de substances dans l’organisme qui est visée par le niveau d’interdiction et non le moment de la prise

Quelques définitions et précisions dans le cadre des JOP 2024

*En compétition : Désigne la période commençant à 23h59 la veille d’une compétition à laquelle l’athlète doit participer et se terminant à la fin de cette compétition et du processus de collecte des échantillons lié à cette compétition.

*Compétition : Une course unique, un match, une partie ou une épreuve unique. Par exemple, un match de basketball ou la finale du 100 mètres en athlétisme aux Jeux Olympiques.

*Hors compétition : Toute période qui n’est pas en compétition.

*Source : Règles antidopage du CIO

LES MEDICAMENTS

Les bons réflexes

AVANT de prendre un médicament :

  1. Consulter un professionnel de santé : médecin, médecin du sport, pharmacien, dentiste, etc.
  2. Informer le professionnel de santé de son statut de sportif de haut niveau, soumis aux contrôles antidopage
  3. Vérifier le caractère interdit d’un médicament : medicaments.afld.fr

N.B. : Le moteur de recherche de medicaments.alfd.fr permet de rechercher uniquement des médicaments commercialisés en France et ne fonctionne pas pour les compléments alimentaires !

LES AUTORISATIONS D’USAGE À DES FINS THÉRAPEUTIQUES (AUT)

Les bons réflexes

Si vous avez une ordonnance pour un problème de santé diagnostiqué :

AVANT de prendre tout médicament :

  1. Vérifier si le médicament contient une ou plusieurs substances interdites : afld.fr/medicaments

Si oui :

  1. Consulter votre médecin pour soumettre une demande d’AUT
  2. Soumettre votre demande d’AUT à votre ONAD ou à votre FI

Pour toute question particulière relative aux AUT, nous vous invitons à vous rendre sur notre page internet dédiée afld.fr/AUT et à communiquer avec l’AFLD (medical@afld.fr

Jeux olympiques

L’AUT avant et pendant les Jeux olympiques

En amont des Jeux Olympiques :

  • Si vous possédez déjà une AUT = vous devez la faire reconnaître par le CIO (ITA)
  • Si vous avez besoin d’une AUT = vous devez vous adresser à une OAD (FI ou ONAD)

Pendant les Jeux Olympiques :

  • Polyclinique dans le Village des athlètes

 

Jeux paralympiques

L’AUT avant et pendant les Jeux

En amont des Jeux Paralympiques, avant le 5 août 2024 :

  • Si vous possédez déjà une AUT = vous devez la faire reconnaître par le CIP avant le 5 août 2024
  • Si vous devez faire une demande d’AUT avant le 5 août 2024 = vous devez vous adresser à une OAD (FI ou ONAD)

Le ou après le 5 août 2024 et pendant les Jeux paralympiques :

Vous devez faire une demande auprès du Comité d’AUT du CIP, via ADAMS ou à l’adresse tue@paralympics.org. Le CIP informera le sportif si l’AUT est accordée (ou non).

LA LOCALISATION PENDANT LES JEUX

Pour les sportifs déjà dans un groupe cible (RTP) ou un groupe de contrôle (TP) :

  • Continuer de soumettre ses informations de localisation dans ADAMS ;
  • Fournir des informations de localisation au CNOSF ou CPSF pendant la période des Jeux.

Pour rappel, vous trouverez l’ensemble des informations à transmettre pour les sportifs appartenant à un groupe cible ou groupe de contrôle (RTP/TP) sur la page dédiée de notre site internet ici.

Pour les autres sportifs :

  • Fournir des informations de localisation au CNOSF ou CPSF pendant la période des Jeux.
  • Le CNOSF ou le CPSF doivent connaitre votre numéro de chambre pendant toute la durée de votre séjour !

LES CONTRÔLES ANTIDOPAGE PENDANT LES JEUX

Jeux olympiques

Pour les JO, le CIO :

  • Autorité de contrôle (règles antidopage)
  • A délégué les responsabilités antidopage à l’ITA

L’ITA dans le cadre des JO :

  • Mène les contrôles
  • Gère les demandes d’AUT
  • En charge de la gestion des résultats

Jeux paralympiques

Pour les JP, le CIP :

  • Autorité de contrôle (règles antidopage)
  • Détermine les règles antidopage
  • Est responsable pour la planification des contrôles pour les sportifs et leurs guides
  • Supervise les procédures de contrôles
  • Gère le processus d’AUT

Le comité d’organisation des Jeux Paralympiques de Paris 2024 dans le cadre des JP est :

  • Responsable de la collecte des échantillons pendant les Jeux, en conformité avec les plans de contrôle pourvus par le CIP. »

Droits et responsabilités des sportifs pendant la procédure de contrôle

Droits

  • Être accompagné pendant la procédure (sauf observation de la miction)
  • Demander un interprète
  • Poser des questions
  • Demander des modifications

Demander un délai avant de se présenter au poste de contrôle du dopage, pour une raison valable (cérémonie protocolaire, engagement médiatique, participation à une autre compétition, traitement médical, récupération physique, aller chercher une pièce d’identité, etc.)

Responsabilités

  • Demeurer en présence de l’escorte ou de la personne chargée du contrôle en tout temps
  • Présenter une pièce d’identité avec photo (l’accréditation officielle des Jeux, par exemple, est acceptée)
  • Se conformer à la procédure de prélèvement des échantillons (tout écart peut représenter une violation des règles antidopage)

TOUJOURS se soumettre au contrôle jusqu’à la fin de la procédure.

Pour rappel, seul le préleveur peut décider de mettre fin à un contrôle. Si le sportif refuse de se soumettre à un contrôle ou décide d’y mettre un terme, il commet une violation des règles antidopage et est passible d’une sanction de principe de 4 ans de suspension.

Également, si les sportifs ou le personnel d’encadrement ont des renseignements à partager au sujet d’un contrôle ou d’un agent de contrôle de l’AFLD, ils peuvent écrire à l’adresse suivante : qualite@afld.fr

LES VIOLATIONS DES REGLES ANTIDOPAGE ET LES SANCTIONS

Si vous souhaitez obtenir des renseignements complémentaires sur les violations des règles antidopage, nous vous invitons à consulter la rubrique dédiée sur notre site internet : https://sportifs.afld.fr/les-violations-aux-regles-antidopage/

SIGNALER UN FAIT DE DOPAGE

Dans quels cas devrais-je signaler un fait de dopage ?

Les différentes plateformes de signalement

Les trois plateformes sont disponibles en plusieurs langues, disposent d’une messagerie sécurisée et offrent la possibilité de garder l’anonymat.

LIENS ET CONTACTS UTILES

Pour toute question :

Département de l’éducation et de la prévention
education@afld.fr
06 18 20 50 17

Service médical
medical@afld.fr
01 40 62 76 76

Département des contrôles
localisation@afld.fr
01 40 62 72 50